• Armelle

J'ai vécu le Soin Rituel Rebozo

Bercée, enveloppée, rassurée.

Flavia et Safia, le temps du soin Rebozo, me parlent avec douceur et attention.

Elles sont là “pour moi” et chacun de leur geste me le rappelle.

Les attentions lors de la préparation sont délicates et douces, préludes du soin.


L’emmaillotage se passe lentement et silencieusement.

Je suis maintenant dans un cocon.

Le poids de l’enveloppe maintien la chaleur de mon corps. Je suis bien, au chaud, je flotte comme dans un nuage.


Le massage ne ressemble à rien de ce que je connais déjà. Les quatre mains effeuillent par zone et massent de façon extrêmement coordonnée. Toujours en silence, je suis, sous leurs doigts, sous leurs coudes, caressée, malaxée. Je me laisse faire comme un bébé.


Un peu groggie, elles m’installent délicatement dans un bain de plantes qui finalise ce temps du massage.


Les Rebozos multicolores sont maintenant installés sur le cocon où je prends place. Je me demande si ces couleurs vives correspondent à une partie du corps comme les chakras.

Le massage des Rebozos, un par un, est étonnant:

Le serrage masse le corps sous son propre poids; c’est très réconfortant.

Le desserrage est très lent: c’est une sensation nouvelle de sentir chaque partie de son corps se remettre à sa place “naturellement” sous sa propre pesanteur.

Mon corps reprends contact pleinement avec le sol. J’ai l’impression que mon bassin a repris sa forme originelle.

Au court du serrage du bas du dos j’ai le sacrum qui se débloque: “je lâche prise enfin”. Mon ostheopathe me dira 2 jours plus tard que c’était sûrement un point primaire qui a lâché!


Au milieu de ce ballet très poétique de Flavia et Safia, j’ai vécu un moment très apaisant, bercée comme j’ai dû l’être par ma mère étant bébé.

Merci à vous deux.

Armelle

Juin 2020

© 2019 - Flavia NASIO ©bloomdoula

  • Instagram